Nos candidat.e.s

Notre équipe est issue des 3 communes du canton, avec des profils complémentaires représentant la diversité de notre territoire : élus et militants écologistes et de gauche, engagés dans des associations et dans nos villes.

Nous ne sommes pas hors-sol au sein de  la société dans laquelle nous vivons et savons que les élections représentent un levier essentiel pour régénérer le département et notre canton.

Comme le note Isabelle Amaglio-Térisse, candidate titulaire et également conseillère municipale de Sartrouville, “nous devons aux Yvelinois.es, un programme ambitieux au cœur des compétences du département : solidarité et action sociale de proximité, déplacements, éducation et espaces naturels. En 2021, en situation de crise post-covid nous en avons besoin plus que jamais et avec un budget de 1,6 milliards d’euros, c’est possible et nécessaire. C’est maintenant !”.

Son constat est partagé par Stéphane Baudement, le candidat titulaire EELV mansonnien : “Il n’y a pas de fatalité, les Yvelines sont aujourd’hui le troisième département le plus riche de France, qui affiche un excédent budgétaire en 2020, et aucune politique viable n’est menée. Savez-vous que la plupart des engagements de Pierre Fond en 2015 n’ont pas été tenus, alors qu’il aurait été possible d’améliorer les conditions de scolarité de nos enfants dans les collèges, de mettre en place de véritables itinéraires cyclables sécurisés ou de valoriser les biens communs de notre territoire : les berges de Seine, les terres agricoles les parcs et zones boisées ou forestières”.

Pierre-Alexandre Mounier l’assure : “toutes ces mesures sont finançables. Il faut dire que la droite de Pierre Fond nous aide bien puisque depuis 2015, la part départementale des impôts locaux a augmenté de 60%, sans aucune plus-value et sans aucun débat démocratique. Cette augmentation n’était pas nécessaire : en 2019, le département avait plus de 250 millions d’Euros de réserve”. 

Dominique Bazire, candidate remplaçante investie dans l’associatif conclut : “Nous sommes issu.e.s des trois communes du canton, avec des profils complémentaires représentant la diversité de notre territoire : élu.e.s et militant.e.s écologistes et de gauche, engagé.e.s dans des associations et dans nos villes. Nous ne sommes pas hors-sol”.